Il est parfois important de recourir à des traitement acoustiques, il s’agit d’un besoin pour notre santé

Côtoyer des sources de nuisance sonore d’une façon fréquente représente un risque pour vos nerfs. Certaines précautions doivent être prises.

D’ailleurs, la France s’est dotée de plusieurs lois et décrets pour faire face à ce problème. Pour chaque type de bâtiment, il y a un ensemble de mesures qui doivent être mises en oeuvre.

Les besoins d’insonorisation diffèrent d’un endroit à l’autre, tout doit être pris en considération pour garantir l’efficacité du traitement

Les types de nuisance sonore qu’on rencontre dans un bâtiment résidentiel ne sont pas si dangereux que ceux qu’on peut souffrir à cause de la proximité d’un aéroport ou d’une autoroute. Le traitement acoustique doit être bien adapté aux besoins.

On trouve deux sortes de bruits, ceux qui se propagent par voie aérienne ( musique , téléphone, paroles) et ceux qui sont lié à la structure du bâtiment ( bruits d’impact).

Il y a plusieurs mesures de soutien financier garanties par la loi afin de motiver ceux qui décident d’entreprendre des travaux de traitement acoustiques dans leurs maisons : subventions de l’ANAH, réduction de TVA à 5,5, l’Eco-prêt à taux Zéro, etc.

L’isolation phonique des espaces extérieurs est possible. Il y a les barrières acoustiques utilsées pour affaiblir le niveau de bruit lors des concerts organisés en plein air, les toiles et les murs qui absorbent les résonances dans les terrasses des cafés.

Un bon traitement acoustique vous donne la possibilté de profiter des performances de votre Home Studio ou Home Cinéma sans gêner les voisins.

N’oubliez pas de vérifier l’adéquation du traitement acoustique choisi pour chaque partie d’une pièce

Les nuisances sonores peuvent émaner d’une source intérieure et/ou extérieure. Les solutions et le coût des travaux d’isolation phonique varient selon l’intensité du bruit et du degré de confort souhaité.

Il faut commencer par les portes et les fenêtres. Deux critères sont décisifs pour réduire au maximum les nuisances sonores : l’étanchéité (entre le dormant et l’ouvrant) et l’épaisseur (vitres, panneaux).

Les séparations (murs, cloisons, panneaux) doivent bénéficier d’un bon traitement acoustique. Ainsi votre enfant peut apprendre la guitare sans vous empêcher d’écouter votre émission préférée.

Concernant les plafonds, il vaut mieux recourir aux faux-plafonds acoustiques ou utiliser plusieurs couches d’isolants. Le faux-plafond doit être désolidarisé du plancher pour que les bruits n’aient pas d’impact.

Les sols causent souvent des nuisances sonores dans les immeubles, leur revêtement doit être bien isolant. Il ne faut pas fâcher le voisin du dessous.

Pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable! Pensez à choisir des dispositifs acoutiques design qui perfectionneront le confort sonore de votre local tout en le rendant plus beau.

Pour préserver votre audition et vos bonnes relations avec les voisins, prenez des mesures de traitement acoustique. Beaucoup d’autres informations pratiques sont disponibles sur le site.
OBJECTIFSILENCE